Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

L'équipe du blog

L'équipe du blog La sécurité routière est un enjeu majeur du département du Gard qui a connu en 2005 encore un nombre très élevé d'accidents mortels. Ce blog est celui de l'actualité de la sécurité routière dans le département du Gard pour que le fléau cesse enfin. Bienvenue.

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Communiquer sur la violence routière, un pari difficile

Par L'équipe du blog :: 28/09/2006 à 21:34
 
La communication sur la sécurité routière n'est jamais une chose aisée. Faut-il suggérer ou montrer la vérité nue parfois avec violence afin de marquer les esprits et de changer les comportements ? Les récentes campagnes de la Sécurité routière ont fait le second choix. Chacun a à l'esprit la violence du dernier spot télévisé qui montre un homme fauché par une voiture alors qu'il sort d'un véhicule accidenté.
Nos voisins britanniques, dont les résultats en terme de sécurité routière ont longtemps été bien meilleurs que ceux de la France ont tôt fait le choix de la réalité sans fard. Quelques exemples ici des campagnes télévisées de nos voisins européens. Qu'en pensez vous, toutes les vérités sont elles bonnes à montrer ?
 
  
 
  

 

Les opérations « SAM » invitées aux fêtes votives

Par L'équipe du blog :: 07/08/2006 à 18:59

En application de la charte partenariale « sécurité routière » signée le 16 mai dernier par Dominique BELLION, préfet du Gard et Patrick GUYOT, président de l’association des maires du Gard, un certain nombre d'élus ainsi que des représentants des comités des fêtes se sont engagés à relayer le principe du conducteur désigné lors des fêtes votives de leurs communes, pour le populariser, le faire vivre, soutenir les messages et en faire un réflexe pour tous.

 

"SAM" : celui qui conduit, c'est celui qui ne boît pas !

 

Pour ce faire, des stands sont installés sur les lieux des festivités. Signalés par des affichettes et des dépliants mettant en garde sur le risque de la conduite en état d’imprégnation alcoolique, ils sont animés par des volontaires reconnaissables à leur t-shirt blanc à l’effigie de « SAM ». Leur mission : faire passer le message de l'opération, à savoir « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas », notamment en proposant des éthylotests aux conducteurs pour permettre à ces derniers de savoir s’ils atteignent ou non le seuil fatidique de 0,5g/l d’alcool dans le sang.

 

Déjà 20 communes partenaires

 

Les communes actuellement partenaires de l'opération sont :

 

BLAUZAC

ST BONNET DE SALENDRINQUE

CORCONNE

ST JEAN DU PIN

GAJAN

ST FELIX DE PALLIERES

LA CALMETTE

ST HIPPOLYTE DU FORT

LASALLE

ST QUENTIN LA POTERIE

LE CAILAR

SANILHAC

LE VIGAN

SAUVE

MONOBLET

SOUDORGUES

MOUSSAC

VABRES

QUISSAC

VAUVERT

Un grand merci à leurs représentants !

 

Gageons que cette nouvelle action où  les collectivités territoriales et notamment les maires s’impliquent fortement permettra encore une fois de sauver des vies sans pour autant enlever le plaisir lié aux différentes manifestations de cet été dans notre département.

 

 

 

 

Les accidents de la route, première cause de mortalité chez les 18/24 ans.

 

En France, les efforts entrepris dans le domaine de la sécurité routière ont permis de sauver des milliers de vie. Les progrès sont spectaculaires. L’année 2005 enregistre une baisse du nombre des personnes tuées, toutes classes d’âges confondues, de 4,9%. Au total, avec un bilan de 5 318 personnes tuées dans les trente jours suivant leur accident, ce sont 275 vies qui ont été épargnées en 2005 en comparaison avec l ‘année précédente.

 

Pour autant, l’insécurité routière demeure une préoccupation majeure, notamment chez les jeunes. Si le nombre de jeunes tués sur les routes a diminué de 6,9% en 2005 pour les 18 à 24 ans, en revanche le nombre de jeunes tués âgés de 15 à 17 ans a sensiblement augmenté de 12,6%.

 

Il reste donc du chemin à parcourir, en particulier chez les jeunes, pour lesquels les accidents de la route représentent encore la première cause de mortalité.

 

Après la vitesse, l’alcool constitue la deuxième cause d’accident de la route pour l’ensemble de la population en France avec près d’un accident sur trois sur le réseau national.

Dans le Gard, on ne peut que se réjouir des 30 vies épargnées depuis le début de l’année, comparativement à la même époque de l’année dernière.

Toutefois, dans ce combat contre « la mort inutile », rien n’est jamais définitivement gagné, mais si chacun fait un peu, c’est la vie qui y gagne.

 

Qui est Sam ?

 

Pour renforcer l’impact du principe du conducteur désigné et faciliter son appropriation par les jeunes, les pouvoirs publics et les associations ont décidé de baptiser le conducteur désigné. C’est le prénom « SAM » qui a été retenu pour remplir cette mission.

 

C’est particulièrement auprès des jeunes que Sam a un rôle à jouer : faire que la fête ne tourne pas au cauchemar. Parce que s’amuser et rester sobre ne sont pas incompatibles, le principe du conducteur désigné permet de sauver de nombreuses vies et d’enrayer le triste record des jeunes en matière d’insécurité routière.

 

                                                                     Le coordinateur sécurité routière

Bilan de l'accidentologie au 31 mai 2006

Par L'équipe du blog :: 21/06/2006 à 14:08

Le bilan de l'accidentologie dans le Gard, pour les cinq premiers mois de l'année 2006, permet de relever une amélioration de la situation par rapport à la même période de 2005. Pour le seul mois de mai, la réduction du nombre de tués sur les routes du Gard est très importante (3 tués au lieu de 9, soit -66,6%), alors qu’elle est de –13,6% au plan national.  Le département du Gard continue sans doute a bénéficier d'un "effet radar" décalé par rapport au reste de la France, puisque ces derniers y ont été installés relativement récemment. Néanmoins les acquis demeurent fragiles et la vigilance est plus que jamais de mise, à la veille des grands départs.

 

 

2005

2006

 

accidents

tués

blessés

accidents

tués

blessés

Police

325

9

395

325

3

371

gendarmerie

207

28

302

154

18

202

total

532

37

697

479

21

573

 

 

Evolutions ( données brutes)

Evolution ( en %)

accidents

tués

blessés

accidents

tués

blessés

Police

0

- 6

- 24

0,00%

- 66,67%

- 6,08%

gendarmerie

- 53

- 10

- 100

- 25,6%

- 35,7 %

- 33,11%

total

- 53

- 16

- 124

- 9,96%

- 43,24%

- 17,79%

La sécurité routière à la Féria de Nîmes

Par L'équipe du blog :: 01/06/2006 à 11:27

Pour la Féria, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas !

 

LA PREVENTION routière sera présente sur le parking du Parnasse, au départ des navettes. Dans un stand aux couleurs de la mairie de Nîmes, du Conseil Général, de la Sécurité routière et de la Prévention routière sera proposé un dépistage d'alcoolémie avec un éthylotest avant de reprendre la route.

 

Distribution d'alcootest et prospectus pour mieux vous informer sur les dangers de la routes.

 

L’Espace Santé Repos est cette année encore au cœur de la fête PLACE DE LA MAISON CARREE. "Une conscience dans la féria" est un espace ludique et préventif où vous reposer avant de prendre la route.

Ouvert de 19 heure à 2 heures

 

Un espace préventif :

Distribution d'éthylotests (aux couleurs de la SECURITE routière)

Prospectus drogues et alcool ( PDASR du Gard)

Stand simulation alcool avec les lunettes.

Réactiomètre informatique pour prendre conscience des distances parcourues pendant le temps de réaction et de freinage.

 

Un espace ludique :

Un espace pour se "reposer" lits et chaises à diposition.

Viennoiseries et boissons..................sans alcool.

 

 

Venez nous rendre visite. Bonne Féria et soyez prudent au volant.

 

 

 

Le cannabis tue sur nos routes

Par L'équipe du blog :: 30/05/2006 à 11:53

 

Alors que la France dispose, pour la première fois, d'un ensemble de données statistiques fiables et exhaustives sur les risques d'accident mortel de la route sous l'emprise du cannabis, seul ou associé à l'alcool, la Sécurité routière et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) mènent une campagne pour sensibiliser plus particulièrement les jeunes aux dangers du cannabis sur la conduite.

 

Chaque année en France, 230 personnes meurent sur les routes à cause du cannabis. La moitié de celles-ci sont âgées de moins de 25 ans.

 

L'enquête réalisée a ainsi démontré que conduire sous l'effet du cannabis double le risque d'être responsable d'un accident mortel, et que la combinaison cannabis et alcool multiplie ce risque par quinze.

 

 

La sécurité routière et la MILDT lancent une campagne nationale pour informer sur les risques de la conduite sous l'emprise du cannabis. Pour plus d'information, retrouvez le site Internet de la campagne Conduite et Cannabis.

 

La plate-forme téléphonique "Écoute cannabis" - 0 811 91 20 20 (coût d'une communication locale d'un poste fixe) est également à votre écoute.