Calendrier

« Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

L'équipe du blog

L'équipe du blog La sécurité routière est un enjeu majeur du département du Gard qui a connu en 2005 encore un nombre très élevé d'accidents mortels. Ce blog est celui de l'actualité de la sécurité routière dans le département du Gard pour que le fléau cesse enfin. Bienvenue.

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

2005, une insécurité routière encore préoccupante dans le Gard

Par L'équipe du blog :: 24/02/2006 à 11:45

 

Le seuil des moins de 5 000 tués sur les routes de France a, enfin, été atteint l’an passé. Malgré tout, ce chiffre demeure insupportable ! Rapporté au département du Gard, c’est comme si l’ensemble de la population de la commune de Bellegarde était rayé de la carte !

 

Malgré les progrès enregistrés cette année, la violence routière reste l’une des premières formes d’insécurité dans notre pays, mais curieusement, elle semble être socialement acceptée.

Face à ce fléau, qui touche notre pays plus que d’autres en Europe, le Président de la République a décidé d’en faire l’un des chantiers prioritaires de son quinquennat.

 

Le nombre de tués dans le département du Gard a continûment diminué depuis l’an 2000, passant de 135 à 91, soit une baisse de 32,6 %. C’est également la troisième année consécutive que le seuil des moins de 100 tués est atteint. On déplore également 1733 blessés.

 

Pour autant, le département du Gard reste l’un des départements où la violence routière est proportionnellement la plus importante et les progrès enregistrés depuis quelques années sont moins marqués que dans le reste du pays. En 2005, avec 91 tués sur les routes de notre département la baisse n’est ainsi que de 3,2 % alors qu’elle est de 4,35 % au plan national.

 

S’il connaît un trafic journaliser supérieur à la moyenne nationale (48.462 véhicules/jour contre 32.925 au plan national sur autoroute), il n’en demeure pas moins que, proportionnellement à la population du département, le Gard ne devrait pas déplorer plus de 60 morts chaque année sur les routes. Cela signifie donc qu’un automobiliste ou un motard a en moyenne 55% de chance de trouver la mort sur les routes gardoises que sur le reste des routes de France.

 

La violence routière reste avant tout la marque de comportements non respectueux de la règle, le facteur humain étant l’élément majeur des causes d’accident (vitesse excessive, alcool, non respect des priorités, stop et feux tricolores).

 

Les principales causes des accidents mortels de la circulation sont la vitesse (1 accident mortel sur 2), la consommation excessive d’alcool (1 accident mortel sur 3) aujourd’hui mêlée à la consommation de produits stupéfiants.

 

Les études scientifiques montrent qu’une diminution des vitesses de 10% réduirait la mortalité de 40%.

 

Les résultats enregistrés en 2005 restent très préoccupant et témoignent de la nécessité de poursuivre les efforts dans le domaine de la prévention comme dans celui de la répression.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://routesdugard.zeblog.com/trackback.php?e_id=18814

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :